Articles
Auto-completion – Die intelligente Datenerfassung

Auto-completion – Une collecte intelligente des données.

La concurrence est à quelques clics.

Les avancées technologiques ont ouvert de nouvelles perspectives et possibilités pour les consommateurs et les entreprises. Les clients sont friands de ces opportunités et y consacrent une part de plus en plus significative de leur budget sur internet. D’ailleurs, aujourd´hui, les acheteurs online achètent plus souvent sur internet qu’en point de vente sur une même période.*

Cependant, le succès dans le E-Commerce implique confort et facilité d’utilisation pour le consommateur, au-delà du prix. La concurrence est féroce : les retailers doivent simplifier autant que possible les commandes. En effet, les commandes compliquées et les formulaires trop fastidieux à remplir augmentent le taux de rebond et menacent le potentiel up- et cross-selling.

La collecte des données en temps réel.

Comment rendre la commande plus rapide, facile et pratique pour le consommateur ? Notre solution : la collecte des données en temps réel. L’auto-complétion ouvre un menu déroulant pour chaque entrée ou propose des fragments d’adresse dès que le consommateur commence à saisir ses données. Non seulement le taux de rebond est réduit, mais les erreurs de saisie sont évitées (pus d’information sur la validation postale). L’entreprise économise le temps et l’argent nécessaires aux corrections et le Service Client est délesté.  


Ce qui aide vos clients aide également vos employés. Du Responsable du Service Client jusqu’aux personnes en charge du CRM : les employés sont souvent amenés à saisir des données concernant leurs clients, partenaires ou fournisseurs. Sans un soutien adéquat, cela est très long et fastidieux. Si vous intégrez l’auto-complétion dans vos applications, les adresses peuvent être facilement enregistrées en quelques secondes, le temps consacré et le risque d’erreurs à la saisie des données sont considérablement réduits.


*36 % en ligne  contre 31 % en points de vente selon une étude de la société d’audits et de conseils PwC allemande